Echapper à la déprime du retour du voyage: c’est possible!

Echapper à la déprime du retour du voyage: c’est possible!

On l’a tous déjà vécu au moins un fois lors du retour d’un voyage. Et pour être honnête, la petite dépression du retour est toujours présente après un long ou court séjour de détente pleins de découvertes. On est triste de devoir quitter cet endroit plein de souvenir, et quelques fois cette dépression continue de nuire des semaines après être rentré. Elle commence très souvent à quelques jours du départ, mais la fin n’est réellement pas déterminée. Cela dit, il faut pourvoir éviter de tomber dans ce piège, et vous pourrez y arriver cette fois ci avec les conseils à découvrir dans la suite de cet article.

voyage

Comment s’y préparer?

La dernière fois vous étiez pourtant sûr de ne pas succomber mais c’est arrivé quand même? Ne vous inquiétez plus car cet état morose, vous pourrez l’éviter prochainement. La première chose à faire est d’établir les bases en prenant de l’avance dans la programmation du retour. Fixez bien votre date de retour, en prenant le soin de laisser quelques jours de répit avant l’entame des activités habituelles. Le bilan de vos découvertes ce n’est pas une fois dans l’avion, mais pendant que vous êtes sur place. Pensez avec un large sourire à toutes ces choses que vous avez eu la chance de voir et de rencontrer, et surtout, faites des projets à venir. Il peut s’agir par exemple de nouvelles résolutions dans votre style de vie, de l’approfondissement dans l’apprentissage de la langue parlée dans le pays visité, de la création d’une nouvelle entreprise ou association, de façon à vous galvaniser et ne pas vous être mélancolique au retour.

Fermer le menu